Amère 

  • Version américaine de la Pale Ale qui trouve ses origines dans la pure tradition anglaise. Savoureuse et légère l’American Pale Ale est reconnaissable par ses houblons aromatiques et son amertume remarquable, deux caractéristiques dues à l’utilisation de houblons d’origine américaine.

  • La Black IPA, également nommée Cascadian Dark Ale ou India Dark Ale, est une bière proche de l’India Pale Ale “classique” dans son caractère houblonné, ses parfums fruités et son amertume prononcée persistante en bouche. Elle se distingue cependant par sa robe noire intense et des accents de malt torréfié.

  • Il s’agit en réalité d’un style plutôt récent popularisé par les microbrasseries américaines qui se sont mises à produire des IPA de plus en plus puissantes, alcoolisées, houblonnées et même maltées. Certaines microbrasseries les ont qualifiées d’impériales (provenant de Stout impérial russe qui s’avère un Stout plus puissant), d’autres de doubles.

  • Il s’agit en réalité d’un style plutôt récent popularisé par les microbrasseries américaines qui se sont mises à produire des IPA de plus en plus puissantes, alcoolisées, houblonnées et même maltées. Certaines microbrasseries les ont qualifiées d’impériales (provenant de Stout impérial russe qui s’avère un Stout plus puissant), d’autres de doubles.

  • Indian Pale Ale (IPA) est un terme utilisé pour désigner les bières à haute densité et avec un houblonnage plus fort faites avec des malts pale et crystal et à partir de levure de fermentation haute. Ce type fait partie de la famille des pales ales et tire son nom de son origine du 18ème siècle puisqu'il désigne les pales ales envoyées vers les colonies anglaises aux Indes. Afin de pouvoir résister au long et tumultueux voyage de plusieurs mois en bateau et alimenter les troupes anglaises en bière, les brasseries réalisaient une bière plus forte en alcool et plus houblonnée pour que celle-ci conserve ses qualités gustatives.

  • Bière aux arômes fruités et juteux ainsi que de belles saveurs houblonnées. Obligatoirement brassée avec une levure Vermont et ayant une robe trouble voir opaque. L’évolution de l’indian pale ale traditionnelle, elle nous vient de Nouvelle Angleterre à qui elle doit son nom.

  • Elle est brassée à partir de malt torréfié et non torréfié qui lui donne une belle couleur ambrée. Son goût est assez doux, sucré et et elle généralement peu alcoolisée. Son nom vient du malt particulier utilisé pour la brasser : le pale. Ale voulant dire bière, on vous laisse deviner la suite.

  • C’est un style d’indian pale ale à base de malt de seigle (rye voulant dire seigle en anglais). On retrouve un bel houblonnage et donc une amertume développée typique à l’IPA ainsi qu’un arôme poivré donné par le seigle qui lui donne également un final sec.

  • La version de l’indian pale ale avec moins d’alcool. Ce style a pour particularité aussi d’avoir des notes agrumées assez présente dans le début de bouche. On retrouve l’héritage du style IPA avec un houblonnage et donc une amertume développée.

  • La version de l’indian pale ale à base de blé. Elle est plus fruitée, épicée et rafraîchissante que sa consoeur IPA. Une belle amertume donc, des arômes de grain donnée par le blé et une légère saveur maltée.